La rivière Noire

La rivière Noire prend sa source au lac Saint-Pierre (dans la réserve faunique La Vérendrye), et déroule ses méandres en coulant dans une région forestière sauvage sur 238 kilomètres, pour se déverser dans la rivière des Outaouais, en amont du petit village de Waltham.

Étant de difficulté moyenne, la Noire plaira autant aux canoteurs débutants qu’aux experts. Elle est principalement reconnue pour ses nombreuses plages sablonneuses constituant d’excellents sites de campement, la clarté de son eau, la beauté de son parcours et la facilité de ses portages : autant d’éléments qui en font une destination de choix pour les randonnées familiales. Cette rivière est encore à l’état sauvage, et elle ne traverse aucun village avant son embouchure. Comparée à la Coulonge et à la Dumoine, la Noire a le plus grand nombre de rapides canotables, la plus courte distance à être portagée, les meilleures opportunités d’observation de la nature sauvage, le moins d’achalandage, et offre aux canoteurs un isolement plus complet.

Selon la section choisie, la rivière Noire est généralement calme et sinueuse, mais elle présente néanmoins un profil discontinu; elle est entrecoupée de sections d’eau vive, de quelques seuils et chutes, et de séries de rapides RI à RIV étalés sur plusieurs kilomètres, pour ajouter un brin de variété.